Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.

@

Page

Réfer. : AL0401
Auteur : Canseliet Eugène.
Titre : Alchimie.
S/titre : Etudes diverses de symbolisme hermétique
et de pratique Philosophale.
Editeur : Pauvert Jean-Jacques.
Date éd. : 1964 .

@

**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****



Alchimie
@
@

A L C H I M I E
Etudes diverses de Symbolisme hermétique et de pratique Philosophale par Eugène Canseliet

Chez Jean-Jacques Pauvert
@




(c) 1964, Jean-Jacques Pauvert, éditeur. Imprimé en Suisse
@



INTRODUCTION
@

Bacon Roger. Le Miroir d'Alquimie. Lyon, 1557, in-8°, veau ancien. Chevalier Claude. L'Existence de la Pierre merveilleuse des Philosophes. En France, 1675, petit in-8°, veau ancien. Duzedain. Le Mystère de la Croix. Hambourg, 1732, in-8°, broché, couverture factice. Fluddus Robertus. Opera. Goudae & Fran- cofurti, 1618, 1633, 1638, 3 tomes en un volume in-fol., veau anc. Khunrath Henricus. Amphitheatrum Aeternae Sapientiae. Hanoviae, 1609, in-fol., vélin ancien. Kircher Athanasius. Mundus subterraneus. Amstelodami, 1678, 2 volumes in-fol., veau ancien. Livre des XXII feuillets hermétiques (Le). Ma- nuscrit, in-4°, début du XIXe siècle. Lullius Raymundus. Testamentum duobus libris universam artem chymicam. Coloniae Agrip- pinae, apud Ioannem Brickmannum, 1573, in-12, veau anc. Manget Jacobus. Bibliotheca chemica curiosa, Coloniae et Genevae, 1702, 2 vol., in-fol. veau anc. Musaeum Hermeticum. Francofurti, 1749, in-4°, veau anc. Ulstadius Philippus. Coelum Philosophorum, Lugduni, 1571, fort vol. in-16, belle reliure du XVIe siècle. Villeneuve (Arnauld de). Rozaire des Philo- sophes, manuscrit du XVIIe siècle de 321 p., in-4°, veau anc.
@

I N T R O D U C T I O N




O combien admirable est cette chose; elle contient, effectivement, en soi, tout ce que nous cherchons, à quoi nous n'ajoutons ou ne retranchons rien; mais dans la seule préparation nous écartons les super- fluités. Aristote, dans le Rosaire.
O quam mirabilis est illa res, habet enim in se omnia quae quaerimus, cui nihil addimus vel diminuimus; sed in sola praeparatione superflua removemus. Aristoteles in Rosario.


Voici, parfaitement réalisé grâce à Jean-Jacques Pauvert, le volume dont on nous avait suggéré l'idée, depuis longtemps
déjà, qu'on nous réclamait fréquemment et de
tous les côtés. Comme chacun des articles qui le composent
possédait son petit dossier, et que, par chance inouïe, la
caisse, contenant ces papiers parmi d'autres, échappa au
pillage forcené de 1940, nous avons pu reprendre un bon
nombre de notes que le défaut du temps nécessaire à les
exploiter, ou le gênant souci de ne point rédiger une copie

@

10 INTRODUCTION

trop longue, nous avaient empêché, à l'époque, d'utiliser intégralement (1). Nous avons même retrouvé, pour le motif encore que la place manquait parfois dans la publication, des passages entiers retranchés de nos textes que, cette fois, nous avons soigneusement récolés. Livre pour lequel, afin de l'orner, en frontispice et de topique manière, nous avons choisi la belle gravure sur cuivre, ouvrant déjà l'Escalier des Sages, de Barent Coenders van Helpen (2). Un docte personnage présente Jupiter dispensant ses conseils, spécialement à son fils, par-devant ses deux frères, maîtres du double empire dont l'alchimie est tributaire, et qui englobe l'eau de surface et le feu souterrain. Pluton retient en laisse le chien Cerbère à triple tête, tandis que Neptune, qui montre son trident et porte la rémore au creux de sa main gauche, pointe, en approbation, son index sur Mercure. En arrière-plan, le volcan vomissant ses fumées et ses flammes, la mer roulant ses flots vers le rivage abrupt, rappellent les deux éléments dont dépendent, à la fois, le travail opiniâtre de l'homme, ainsi que le cours menaçant de sa destinée collective. On verra aussi, au bas de l'image, la sentence latine qui écrit, avec les lettres initiales de ses mots, le vocable ALCHIMIE, pour en fournir, fort justement, la signification pratique:

1 C'est au cours de l'exode dramatique du nisme, la liste de ces beaux exem-
mois de mai de la funeste année, en ce pays plaires que nous achetâmes,
picard, depuis les origines, promis aux inva- entre les années 1919 et 1930,
sions, que nous perdîmes une grande partie de pour la plupart chez Lucien
nos meilleurs livres, savoir ceux d'alchimie, Dorbon, alors que sa librairie
rares et doublement précieux, qu'un connais- était installée rue de Seine, et
seur indésirable, appartenant sans doute à pour lesquels, en 1957, après
l'armée allemande et occupant notre maison enquête minutieuse, nous reçu-
abandonnée, ne se fit pas scrupule d'emporter mes 45.352 anciens francs d'in-
sans retour. Nous reproduisons exactement à la demnité.
page 8, telle que nous l'avons remise au
Ministère de la Reconstruction et de l'Urba-
...............................................................................


LA FEMME SANS TETE


« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas; par ces choses se font les miracles d'une seule chose. » (La Table d'Emeraude d'Hermès.)




Les Alchimistes de Bourges. Que voilà pour le Bulletin, un beau titre qui nous rappelle une petite rue très ancienne et
remarquée, il y a plus de quinze ans, dans l'antique capitale
berrichonne ! Elle se dénomme de nos jours la rue de l'Alchimie,
après qu'elle eut reçu, à différentes époques et en commençant
par la plus éloignée, les noms d'Arquemye, d'Alkemye
et d'Alchymie. Il est fort intéressant d'apprendre qu'elle
abritait, au début du XVIIIe siècle, « la maison de l'Escolle où
autrefois aussi pendoit pour enseigne l'Arquemye » (Répertoire

@

60 LA FEMME SANS TETE
Bidard, 1706), comme il l'est non moins de remarquer que se trouve tout auprès, sa contemporaine et sa parente en quelque sorte obligée: la rue Mausecret qu'il faut entendre Monsecret, selon l'assonance cabalistique, plus exactement l'à peu près phonique -- étonnamment utilisé par le savant Grasset d'Orcet -- et non pas suivant l'étymologie qui se montre ici fallacieuse. Mon Secret! Déclaration qu'on lisait en latin -- Meum Secretum -- sur un petit vitrail au château de Sully-surLoire, et qui s'y appliquait au globe du monde, surmonté de la croix. Si l'on a connaissance assez communément, que le cercle crucifère demeure le signe de la terre, on ignore plus généralement, que ce symbole astrologique évoquait aussi, en alchimie, la première matière du Grand Oeuvre, tandis que le même petit dessin désignait, en spagyrie, l'antimoine ordinairement débité dans les drogueries. Souvenir d'un entretien avec Fulcanelli, qui en éveille un autre dans notre mémoire, se rapportant au passionnant sujet, en même temps qu'au fragment énigmatique d'une statue détruite de la rue Le Regrattier, dans l'île SaintLouis en remorque de Lutèce. Ce quartier perdu de Paris, mélancolique et silencieux, a conservé le privilège rare de sa physionomie du temps passé, pour offrir, à l'artiste ou au philosophe, la sérénité séduisante de son charme désuet et quasi provincial. On peut donc y
@

LA FEMME SANS TETE 61
voir, dans une niche d'assez grandes dimensions, à l'angle
du quai de Bourbon et de la voie susdite, le vestige très réduit
d'une statue féminine.
S'il faut en croire Georges Aubault de la Haulte-Chambre, dans son livre Les Iles parisiennes, cette femme de pierre existait
encore, il y a quelque dix ans, « décapitée et tenant un
verre en main ». Quoique sans date, son ouvrage, qui porte
le cachet du dépôt légal, à la Bibliothèque nationale, pour
1922, implique l'idée que l'étrange simulacre se trouvait
toujours dans son intégrité vers 1912.
Mais il semble bien que l'auteur ait négligé de contrôler lui-même, de visu, l'exactitude de son assertion, car la mutilation
très importante qui n'a laissé que les plis inférieurs de la
robe, apparaît très antérieure à cette époque relativement
récente.
Ce qui est beaucoup plus certain et qu'il importe de noter, c'est qu'il existait, au dire de Sauval, au temps où il écrivait,
avec tant de minutie, son si précieux ouvrage, Histoire et
Recherches des Antiquités de la Ville de Paris, c'est-à-dire vers
le milieu du XVIIe siècle, c'est qu'il existait, disons-nous,
dans la partie nord de la rue Le Regrattier, une enseigne
montrant « une femme qui n'a point de tête, tenant un verre
à la main, avec ces paroles, au-dessous, tout en est bon ».
Comme le débris de la statue, qui fait l'objet du présent article, est situé à l'extrémité nord de la rue -- anciennement

@

62 LA FEMME SANS TETE
Regrattière -- coupée en deux parties à peu près égales par celle de Saint-Louis-en-l'Ile, il est possible de penser avec raison, que la sculpture, seulement décapitée à l'origine, ait servi de modèle pour l'enseigne toute proche que signala l'inestimable historiographe de Paris. Si donc celui-ci n'a pas précisé quel genre de commerce l'image signalait à l'attention du passant, il est à peine douteux, quoi qu'il en soit, que cette seconde expression de la femme suppliciée et mystérieuse, n'ait été prise sur le modèle sculpté, dressé, sous son dais, à l'angle du quai. Au reste, l'inscription gravée dans la pierre, légèrement au-dessous et à droite du socle en cul-de-lampe, qui est fort bien conservée et que la forme des caractères, ainsi que l'orthographe, font remonter au règne de Louis XIII, ne laisse pas de confirmer, indubitablement, la présence, en cet endroit même, de la singulière effigie, à dessein privée de son chef: Ruë-de-la-Femme-sans-Teste. Sans entrer davantage dans les considérations historiques et archéologiques, on peut assurer qu'il ne s'agit pas du choix équivoque d'un cabaretier peu délicat sur la portée de son enseigne, laquelle se montrerait, à l'égard du beau sexe, fortement irrévérencieuse. L'énigme, proposée à la sagacité du chercheur averti, s'éloigne trop de l'allusion grossière ou du rébus banal ordinairement offert par les enseignes tant curieuses de jadis, pour ne pas valoir beaucoup,
@

LA FEMME SANS TETE 63
par ses divers éléments, qu'on s'applique à la résoudre dans
sa double portée symbolique et initiatique.

*
Etude dont l'intérêt se trouve encore augmenté par ce que dit Georges Cain, si riche d'érudition parisienne, dans
Coins de Paris:

« La vierge mutilée qui du fond de sa niche, à l'angle de la rue Le Regrattier -- autrefois rue de la Femme-sansTête
-- a vu défiler toute la pléiade romantique, continuera
longtemps encore à recevoir la visite de tous les amoureux
du Paris d'autrefois. »

Cette identification viendrait ajouter par surcroît à la valeur hermétique du paradigme personnifié. Cependant,
qu'elle fût la sainte mère du Sauveur ou une simple mortelle,
cette créature n'en représentait pas moins, avec autant de
réalisme que de troublante vigueur, l'issue et le résultat des
trois opérations qui composent le premier Oeuvre du labeur
alchimique. Très positivement, la jeune vierge des sages,
qui est alors déshabillée, apparaît aux yeux éblouis du
manipulateur habile, dans toute sa merveilleuse et séduisante
nudité, pour être bientôt conduite jusqu'à la couche
nuptiale. De même la montrerons-nous, aux amoureux de
science, telle que nous la dévoila le philosophe Solidonius (1) et


1 Le premier qui a sceu accorder les quatre Elemens, favorisé de Dieu
et cheri de la Nature. Manuscript
orné de Dix-huict Figures peinctes.

@

64 LA FEMME SANS TETE
que nous la fixâmes à notre tour sur le papier, en belle
image peinte « des plus naturelles couleurs ».

« Une vierge, devant être donnée en mariage, est tout d'abord magnifiquement parée d'une variété de vêtements
les plus précieux, afin qu'elle plaise à son fiancé et que, par
son aspect, elle allume en lui, profondément, l'embrasement
de l'amour. Mais lorsqu'elle doit être mariée à son fiancé,
suivant l'usage de l'union charnelle, on lui enlève tous ses
différents vêtements et elle n'en garde aucun, si ce n'est celui
qui lui a été donné par le Créateur, au moment de sa naissance.
(2)»

La femme sans tête soulignait donc sa nature et son rôle, au cours du travail, de façon plus certaine, par l'attribut qu'elle
tenait et qui, plutôt qu'un simple verre, était sans doute un
récipient non point vulgaire, mais de noble destination,
savoir une sorte de coupe ou de calice sacré. Et c'est bien
ici le lieu de se remémorer certaines invocations des Litanies
de la Vierge: Vase de l'Esprit (Vas spirituale), Vase honorable
(Vas honorabile), et, conséquemment, d'en faire le rapprochement
avec le vase de nature des vieux alchimistes, constitué
de terre adamique, qui contient leur mercure ou vin des
sages, de même que le Graal renferme le vin eucharistique:

Or nous avons ce trésor dans des vases de terre, afin que la sublimité soit de l'effet de Dieu, et non pas de nous.


2 Frère Basile Valentin, de l'Ordre de Saint-Benoît. Les Douze Clefs de la Philosophie. Tra- duction, Introduction, Notes et Explication des Images par Eugène Canseliet. Les Editions de Minuit, (1956), p. 116. **** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.
**** A T T E N T I O N ****




INDEX ANALYTIQUE
@
@

Index analytique des mots et des noms de personnes, des termes et des expressions particuliers à l'alchimie. ainsi que des livres cités.


A, 34. Amalgame du Grand Oeuvre,
Abraham Juif (Livre d'), 75, 80, 143, 191.
81. Amande (étymologie), 75.
Abstraction de la Quintessence, 76, Amande mystique, 74, 75.
213. Amateurs de science, 31.
Académie des Jeux Floraux, Ame universelle, 97.
157. Ami de l'Aurore (L'), 93.
Accroupissements, 27. Amis Réunis (les), 127.
Acier, 101, 141, 242, 243. Amoureux de poésie, 31.
Actes des Apôtres, 208. Amoureux de science, 26, 38,
ADAM, 71, 140. 63.
ADAMAS, 139. Amphithéâtre de l'Eternelle Sagesse,
Adepte, 147. 24, 188.
Adjuvant salin, 115, 141. Ancien Testament, 197, 207.
AESON, 151, 156. ANDREAS (Jean-Valentin), 208.
AETES, 151, 154, 156. Androgynat, 51, 71.
Agent, 114, 169. Ane, 99, 100.
Agent secret, 48. Anges, 40, 42.
Agriculture céleste, 37, 155. Annonciation, 50.
AGRIPPA (Henri-Corneille), 116. Antibiotiques, 18.
Aigle, 78, 142. Antimoine, 60, 111, 200.
Aigles, 114, 142, 182. Antiquités et Monuments du Berry,
Aimant, 141, 242, 243. 191.
ALBERT LE GRAND, 143, 165. Apocalypse, 129, 130, 133, 185.
Alcali céleste, 109. Apocalypse éthiopienne, 131.
Alchimie, 10, 22, 23, 59, 107, Apocryphes, 92, 198.
164. Apocryphes éthiopiens, 132.
Alchimiste, 141, 178. Arbre adamique, 71.
Alchimiste du Verbe, 39. Arbre alchimique, 80, 84.
Alchymie Dévoilée, 54. Arbre de la Vierge, 79.
ALCOFRIBAS, 213. Arbre de Noël, 83.
Allégorie, 90, 137, 239. Arbre de science, 71, 72, 229.
ALLIETTE, 122. Arbre de vie, 71, 72.
ALTUS, 40, 41. Arbre du Monde, 83, 84.
Amalgame commun, 123. Arbre lunaire, 77.
@

262 INDEX ANALYTIQUE
Arbre renversé, 73. Aux fenêtres de France, 23.
Arbre sec, 73, 76. « A vaillans cuers riens impossi-
Arbre solaire, 77. ble », 186.
Arbre vert, 76. Azoth, 236.
Archidoxis Magicae, 117. Azoth ou le Moyen de faire l'Or
ARES, 147. caché des Philosophes, 78, 250.
Argent des sages, 240.
Argent femelle, 240. BACCHUS, 141.
Argent vif, 112, 254. Baigneur, 93.
Argonautes, 137, 138, 145, 158. Bain, 115.
Argotiers, 214. Ballon de terre, 230.
ARGUS, 25. Ballon philosophal, 181.
ARIANE, 151. BALZAC, 205.
Armes parlantes, 220. Baphomet, 151.
ARNAULD, sieur de la Chevalle- Barbe-Bleue, 67.
rie, 111. BARENT COENDERS VAN HEL-
ARPAJON (duc d'), 256. PEN, 10.
Ars aurifera quam Chemiam vocant, BASILE VALENTIN, 51, 54, 64,
30, 33, 34, 52. 78, 143, 184, 192.
Art de musique, 143. BASSET (René), 132.
Art du feu, 236. Bâton, 223.
Art du Potier (les trois Libvres), BATSDORFF (Henri), 94.
173, 229. B.C.G., 19.
ARTEPHIUS, 35, 111. Beau corps, 81, 98.
Artisan de l'Oeuvre, 224. Beauvais, 99.
Artiste, 66, 126, 141, 173, 200, Bélier, 145, 159.
225, 245, 251. BELLANGER (Antoine), 222.
Art sacerdotal, 187, 188. BELLANGER (Espérance), 220.
Astre d'Hermès, 66. BÉNÉZIT, 216.
Astrologie, 107, 201. BERNARD TRÉVISAN, 47, 82, 112,
Atalanta Fugiens, 33, 34, 48, 138, 226.
223, 244. BERTHELOT (Marcellin), 105,
ATHAMAS, 139, 140, 142, 144. 245.
Athanor, 127, 178, 191, 225. Besicles, 223.
Atlantide, 68. Bête (la), 132.
A-t-on lu Rimbaud ? 26. BEYA, 32.
Attractif calciné, 243. Bible, 197.
AUBAULT DE LA HAULTE CHAM- Bibliotheca chemica curiosa, 139.
BRE (Georges), 61. Bibliothèque des Philosophes chimi-
Aube, 184, 189. ques, 38.
« Aultre n'auray », 159. Bizarre, 26, 27.
AURACH (Georges), 180, 199, Blancheur, 47, 48, 66, 96, 116.
251. Blason, 203.
Aurélia, 16. Bohème, 248.
Aurore (L'), 92. Bombardement atomique, 244.
Autel, 175, 188, 191, 192. BONNEROT (Jean), 205.
@

INDEX ANALYTIQUE 263

BORÉE, 139. Charbon vivant, 179.
BOUDDHA, 80. Chariot de feu, 243.
Boule, 152. Charis, 179.
Boule du Monde, 159. CHARLES Ier, 249.
Bourbon (quai de), 61. CHARLES-QUINT, 159.
Bourges, 141. Charleville (bibliothèque), 28
BRACHET (Auguste), 74. 29, 52.
BRUNO DE LANSAC, 199. Chasuble, 185.
BRY (Jean-Théodore de), 34. CHAUDET, 166.
Bulletin du Vieux Marly, 105. CHAUVEAU (François), 117.
BULOZ (François), 205. Chemin dans les sables, 223.
Chêne, 77, 149, 151, 256.
Cabala, Speculum Artis et Naturae, Chêne creux, 80, 81, 82, 97,
67, 170, 176, 203. 152.
Cabale, 129, 150, 167, 202, 203, Chênes parlants, 152, 228.
206, 218, 224, 246. Chêne (vieux), 79.
Cadmie, 143. Cheval, 202.
CADMUS, 97, 143. Chevalerie, 203.
CAILLEAU, 156. Chevalier errant, 184.
CAIN (Georges), 63. Chrisme, 183.
Calcination, 155. CHRIST, 93, 129, 170, 174, 185.
CALEPINUS (Ambrosius), 140. CHRISTIAN (duc de Saxe), 223.
Calice, 183. CHRYSOGONE, 217.
Calvinistes, 90. Chrysogonie, 217.
CAMPANELLA (Thomas), 219, Chrysomelle, 145, 148.
254. Ciel nouveau, 133.
Cancer, 18. Cierge, 189.
Cancer (signe), 39. Cité de Dieu, 242.
Capricorne, 117. Clairon suprême, 42.
Caput mortuum, 21. Clavicule de la Philosophie hermé-
CARDAN (Facio), 239. tique, 55.
CARDAN (Jérôme), 238, 239. Clef, 108, 152, 227.
Carré magique, 106, 115, 116. Clefs du Grand Oeuvre ou Lettres du
Catacombes, 93. SANCELRIEN, 156.
Cavalier, 204, 229. Clefs de Jérusalem (les), 109.
Cavalier de l'Apocalypse, 130. Cluny (musée), 49.
Caverne, 112, 113, 150, 255. Coagulation, 46.
Cendre, 96. Coction, 148, 201, 251.
CENDRILLON, 96. Codicillus seu Vade mecum, 139.
Cène, 184. Coeur, 170, 191.
Cerbère, 10. COEUR (Jacques), 188, 193.
CÉRES, 223. Cohobatoire, 127.
Chaleur, 177. Coins de Paris, 63.
CHAMPAGNE (Jean-Julien), 46, Coït, 31.
166. Colchide, 148, 151.
Chaos, 73, 83, 149, 211, 255. Colchos, 138.
@

264 INDEX ANALYTIQUE


Collectivisme, 164. CYRANO (Abel de), 220, 234.
Colombe, 67, 97. CYRANO BERGERAC (de), 52,
Colombes de Diane, 47, 97. 211, 227, 235, 248, 256.
Combat du Chevalier, 159, CYRANO BERGERAC (portrait
169. de), 215.
Commentaire sur le Tresor des Tresors,
105. Dame à la Licorne, 50.
Commentationum metallicarum Dame élue, 50, 229.
(liber quartus), 53. DAVID, 50.
Communications astrales, 248. Dauphin, 78.
Compost philosophal, 144, 182, DELBEKE (Louis), 108.
253. DELICADO (François), 154.
Conception, 115. Demeures Philosophales (les), 46,
Conception immaculée, 48. 52, 84, 139, 148, 217.
Conditions extérieures, 187. Denier du Pauvre (le), 122, 126.
Conjonction, 3I, 51, 141, 190. Dents du dragon, 153, 154.
Connaissance, 147, 197, 246. DERAIN, 41.
Consécration, 182, 184. DESCARTES, 230, 238.
CONTANT (Paul), 181. Despotisme, 164.
Contes de ma Mère l'Oie, 95. Deux Logis Alchimiques, 49, 227,
COPERNIC (Nicolas), 230. 249.
Coq, 122. DIANE, 78.
Coquille du pèlerin, 46, 191. DIANE DE POITIERS, 50.
Corbeau, 67, 81, 98, 148. Dictionnaire Mytho-Hermétique,
CORNEILLE (Pierre), 232. 213, 254.
COSMOPOLITE, 76, 176, 201, 225. Dies irae, 15.
Couleur blanche, 45. « Dieu le veut », 257.
Couleur noire, 25, 45, 174. Digestion, 54.
Couleurs, 39, 42, 98, 251. Discours Philosophique sur les
Couple minéral, 240. Trois Principes, 192.
Cour des Miracles, 100. Dissolution, 34, 156, 183.
COYREAU D'Assoucy, 218. Dissolvant universel, 65, 144.
Crapaud, 243. « Dissous et coagule », 45.
Crapaud (étymologie), 244. Divulgation, 90.
Création divine, 198, 200. Docteur Angélique, 165.
Création microcosmique, 66, 72, Don de Dieu, 180, 181.
124, 251. Don du Ciel, 116.
Creuset, 22, 122, 191. DORBON (Lucien), 10.
Cristal, 85, 148, 250. Douze Clefs de la Philosophie
Croix, 121, 191. (les), 51, 64, 143.
« Croix de par Dieu », 22. Dragon, 39, 79, 152, 153, 159,
CROS (Charles), 247, 248. 169.
Cuivre, 240. Drapeau français, 101.
Cycles, 38. DU CANGE, 100, 243.
CYLIANI, 151, 152, 204, 205, DUCHANTEAU, 127.
256. DU CHESNE, 157.
@

INDEX ANALYTIQUE 265
Dujols (Pierre), 43, 123, 127, EOLE, 139.
205. Epée, 169.
Durante, 230. Epiphanie, 92, 146.
DURER (Albert), 21. Epître aux Corinthiens (deuxième),
DURTAL, 16. 65.
Epître aux Corinthiens (première),
E, 45, 46, 47. 180, 192, 193.
Eau bénite, 153, 176. Epître aux Ephésiens (première),
Eau blanche, 169. 92.
Eau céleste, 66. Epître de saint Pierre (deuxième),
Eaux célestes, 15. 123, 125.
Eau crue, 177. Erotique, 26.
Eau des sages, 45. Erotisme, 26, 48.
Eau de vie, 189. Escalier des Sages (L'), 10, 11.
Eau-feu, 176. Escarboucle des sages, 179.
Eau magique, 152. ESMERALDA, 97.
Eau permanente, 188. ESPAGNOLLE (J.), 206.
Eau pontique, 188, 224. Esprit métallique, 148.
Eau résolutive, 151. Esprits, 36.
Eau sèche, 94, 170. Esprits du soleil, 246.
Eau vive, 73. Estats de la Lune (les), 225, 233,
Ecclésiaste (L'), 236. 234, 241.
Echelle des philosophes, 42. Estats de la Lune (manuscrit),
Ecrevisse, 39. 231, 245.
Edimbourg, 249. Estats du Soleil (les), 228, 230,
Eglise, 178. 243, 250.
Egypte, 68. ESTIENNE (Henri), 75.
EINSTEIN, 24. Etain, 240.
Elaboration des sages, 45, 193, Etoile, 66, 92, 106, 112, 113,
253. 204.
Eléments, 189. Etoile de la mer, 66.
Elévation, 182. Etoile du berger, 66.
ELIE, 132, 227, 242. Etoile du matin, 66, 91, 184,
Elixir, 147, 181. 185.
Elixir au blanc, 156. Etoile du nord, 224.
Embryon minéral, 95, 139, 144. Etoile flamboyante, 66, 111.
Emeraude, 96. Etoile flamboyante ou la Société des
Emeraude des philosophes, Francs-Maçons (L'), 111.
184, 248. Etoile magique, 169.
Enfant des hommes, 115. Etoile miraculeuse, 146.
Enfant-Jésus, 79, 80, 83, 91, Etoile polaire, 113, 151, 205.
92, 112, 177. Etole, 185, 189.
ENGUERRAND LE PRINCE, 159. ETTEILLA, 122, 123, 124, 125.
Enigme physico-chimique, 236. Etudes sur Denys Périégète, 138.
En Route, 16. Eucharistie, 182.
Ens, 52. EUSTATHE, 138.
@

266 INDEX ANALYTIQUE
Evangile de l'Enfance, 177. Flos caeli, 184.
Evangile de saint Matthieu, 89, FLUDD (Robert), 235.
121, 129, 149. Fluide universel, 204.
Evangile du Pseudo-Matthieu, 80. Foi, 253.
Evangiles apocryphes, 113, 177. Fontaine, 189.
Exode, 145, 176, 199. Fontaine alchimique, 80, 81,
Expérience, 223, 224. 82, 225.
Explication tres-curieuse des Enig- Fontaine de jouvence, 79, 225.
mes de Notre-Dame de Paris, 38. Fontaine des Amoureux de Science
(la), 38, 257.
Fables égyptiennes et grecques de Fontaine d'Urda, 83.
voilées (les), 158. FONTAINE (Iean de la), 38.
FAURISSON (Robert), 26, 27, 28. Fontenay-sous-Bois, 82, 203.
Fèces, 100. FONTENELLE, 232.
Féerie, 256. Forgeron, 109.
Femme blanche, 66. Fou du Grand Oeuvre, 141.
Femme noire, 66. Fourberies de Scapin (les), 232.
Femmes, 192, 193, 225. Franc-Maçonnerie, 101, 122.
Femme sans tête, 61, 63, 64. FRANCOIS Ier, 91.
Fer, 101, 240. Francs-Maçons, 11O.
Fête des Rois, 98. FRÉDÉRIC III, 174, 175.
Feu central et universel, 111. FULCANELLI, 17, 42, 46, 60, 78,
Feu de roue, 84. 84, 139, 146, 155, 166, 169,
Feu du feu, 48. 206, 217.
Feu élémentaire, 21, 47, 67,
155,236. G (la lettre), 110.
Feu nouveau, 190. GABRICUS, 32.
Feu secret, 21, 67, 94, 155 GABRIELIS (A. de), 72.
188, 201, 217, 242, 245. GAIGNIERES (François-Roger
Fève, 91, 93, 96. de), 222.
Fève (étymologie), 97. Galène, 110.
Figures Hierogliphiques (livre des), Galette des Rois, 89, 93.
80, 144, 221. Galle, 81.
Fil d'Ariane, 115, 168. Gamme chromatique, 24, 148.
Filet, 141. GASSENDI (Pierre), 230, 235.
Filet d'Ariadne pour entrer dans le Gaulois, 240.
Labirinthe, 94. Gemmes artificielles, 247.
Fils de l'homme, 130. Genèse, 42, 71, 72, 140, 198.
Fils de science, 145. Génie des sages, 227.
Finis Gloriae Mundi, 148. GENTY (Achille), 38.
Firmament solide, 252. Germination, 53.
Fixe, 108. GÉRON (F.), 54.
Flambeau misterieux des Philoso- Glais, 101.
phes (le), 166. Glaive, 159.
FLAMEL (Nicolas), 39, 80, 94,
144, 149, 220. Gloria Mundi, alias Paradysi
@

INDEX ANALYTIQUE 267
Tabula, 77. HOMERE, 150.
Gnomon d'Holyrood, 249. Homuncule, 94.
GOBILLE (Jean), 51. Horeb, 175.
GOBINEAU DE MONTLUISANT, Hostie, 179, 185.
39. HUGO (Victor), 97.
GOELZER (Henri), 33. HUGUES (Pierre-François), 28.
Goslar, 100. Huile de Talc, 239, 254.
Graal, 64, 170, 184. Humide radical, 225.
Grâce divine, 178. Humilité, 55.
Graduel, 174. HUYSMANS (Joris-Karl), 16.
Grain fixe, 54, 147. Hyménée chimique, 152.
Grande Pierre, 42. Hypostases, 208.
Grand Livre de la Nature ou l'Apo- Hysope, 178.
calypse hermétique (le), 127, 128.
Grand Oeuvre, 25, 65, 68, 79, I,48.
84, 108, 114, 138, 181, 240, ICHTUS, 183, 201.
248, 257. Icosaèdre, 248, 253.
Grand Rosaire (le), 9, 31, 52. Iles parisiennes (les), 61.
GRASSET D'ORCET, 206. Illuminisme, 127.
GRÉGOIRE DE TOURS, 113. Imagination, 254.
GRÉMILLET, 29. Immaculée Conception, 75.
GUILLAUME DE PARIS, 39. Incertitudine Scientiarum (de), 116.
GUITEL (G.), 105. Individuation, 23.
Gulliver, 14. Injustice, 131.
INO, 140, 142, 144.
HALLUY, 199. INRI, 121.
HANCARVILLE (d'), 28. Inspiration poétique, 36, 38,
Harmonia seu Consensus Philoso- 253.
phorum, 168. Introduction à l'étude de la chimie
Harmonie mystique, 168. des Anciens, 105.
Harmonie, 21, 143, 251, 257. Introitus Apertus ad Occlusum Pa-
HAYMON, 43. latium Regis, 84, 89, 98, 113,
HAZE, 191. 115, 132, 182, 193, 242, 243.
HEINCE (Zacharie), 216. Intuition, 253.
Héliopolis, 250. Ionosphère, 45.
HELLÉ, 147. ISAIE, 179.
HELM0NT (van), 237.
HERCULE, 85, 154, 211. JACOB, 42.
Hermaphrodite, 52. Jacobins (couvent des), 164
HERMES, 176, 198. 166.
Hermès Dévoilé, 152, 204, 205. JAL (Auguste), 220.
HÉROD, 89. JANITOR PANSOPHUS, 126.
Hexagramme, 222. Jansénistes, 90.
Histoire comique, 234. Jardin des Hespérides, 145.
Histoire et Recherches des Antiquités Jardin des Richesses (le), 199.
de Paris, 61. Jardin et Cabinet poétique (le), 181.
@

268 INDEX ANALYTIQUE
Jaser, 150. LENTULUS, 130.
JASON, 138, 146, 150, 152, 156, LE PELLETIER (Jean), 237.
228. Lèpre, 177.
JÉSUS, 153. Le Regrattier (rue), 60, 63.
Jeu de l'Oie, 150. Lettre aux Vrays Disciples d'Her-
Jeu de mots, 91. mès, 224.
Jeu des enfants, 168, 193, 227. Lettre contre un pédant, 218.
Jeu d'esprit, 94. LIBAVIUS (Andreas), 53.
JOSEPH, 177. Liber de Ortu Beatae Mariae et
JOSEPH D'ARIMATHIE, 170, 184. Infantia Salvatoris, 83.
Jugement, 254. Licorne, 49, 51.
Jugement dernier, 122 . LIMOJON DE SAINT-DIDIER, 223.
JUNG (C.-G.), 22. LINTHAUT (Henri de), 92.
JUNON, 25. Lion, 182.
JUPITER, 10, 109, 148. Lion rouge, 50.
Lion (signe), 39.
Kabbale, 202, 207. Lion vert, 24, 98.
Kaléidoscope, 124. Liquation, 67.
KANTERS (Robert), 22. LITTRÉ (Emile), 206, 244.
KHUNRATH (Henri), 24, 188. Livre de la Nature, 94.
Koran (le), 84. Livre de venerable Messiere Ber-
nard (le), 82.*
Labyrinthe, 115. Livre (étymologie), 95.
Labyrinthe de Crète, 151. Livre fermé, 190.
LAGNEAU (David), 166, 167. Livre muet, 94.
Lait des oiseaux, 257. Livre ouvert, 190.
Lait virginal, 174. Lois de la Nature, 252.
LALLEMANT (Jean), 45. LONGIN, 170, 182.
Lambel, 45. LOVENJOUL, 205.
Lance, 85, 152, 169, 182. Loyal serviteur, 143.
Langage des oiseaux, 222, 227, LUCIFER, 91, 149, 184.
251. Ludus puerorum, 107.
Langue mère, 228. LULLE (Raymond), 139.
Langue universelle, 228. Lumière de l'esprit, 115.
Lanterne, 223. Lumiere sortant par soy-mesme des
Laputa, 14. Tenebres (la), 65, 200.
LAVOISIER, 46. Lune, 78, 177, 201, 235, 238,
LAZARE, 153. 240.
LÉARQUE, 144. Lune philosophique, 235.
LEBESGUE (Philéas), 23. Luthériens, 90.
LE BRET (Henri), 233.
LE COUR (Paul), 106. MACÉE DE LÉODEPART, 187.
Le Droit De Passage, 122. Madeleine de Troyes (église),
Légende dorée (la), 153. 200.
LENGLET-DUFRESNOY, 199. Mages d'Orient, 92, 112.
Leño Santo (del), 154. Magie, 107.
@

INDEX ANALYTIQUE 289
Magnésie, 111, 141, 236. MERCURE, 10.
MAGOPHON, 43, 123, 127. Mercure, 65, 82, 97, 123, 157,
MAIER (Michel), 33, 48, 115, 188, 191, 240.
139, 143, 173. Mercure des philosophes, 47,
Mandalas, 23. 141, 183, 224, 235, 24O.
MANGET (Jean-Jacques), 41, Mercure mondé, 142.
44, 139. Mercure spécifique, 54.
Manipule, 185, 191. Mérelle, 107.
Manneken-Pis, 109. MERSENNE, 235.
Manuductio ad Caelum Chemicum, Messe, 174, 179.
211. Metallique Transformation, 38,
Mariae Prophetissae Practica, 192. 165.
Mariage philosophique, 143, Métaux précieux, 240.
190. Métaux vulgaires, 240.
MARIE LA PROPHÉTESSE, 192. METTRA (Claude), 234.
MARS, 141, 153. MEUNG (Jean de), 165.
Massacre des Innocents, 144. Microcosme philosophal, 15, 73,
MATHURIN EYQUEM, 241. 92, 109, 126, 201, 216, 240.
Matière fécondée, 190. MINERVE, 84.
Matière première, 230, 245. Miracles de Notre-Seigneur (livre
Matière préparée, 146. des) 177.
Matière vierge, 190. Miroir d'Alquimie (le), 96.
Matras de la sagesse, 204, 253. Miroir de l'Art, 67, 126.
Matras de verre, 125, 170, 191. MISTRAL (Frédéric), 101.
MAUGIN DE RICHEBOURG (Jean), Modus operandi, 114, 150.
38. MOHTAR (Pacha), 85.
MAXIMIN, 153. MOISE, 175, 198.
Mécanique, 13. MOLIERE, 232.
Médecine ancienne, 139. Moncel, 230.
Médecine au blanc, 155. Mondes, 40, 42.
Médecine du second ordre, 147. MONMERQUÉ (Louis), 234.
Médecine universelle, 128, 147 Mon Secret, 60.
175, 179, 190, 250. MONTAIGNE, 240.
Médée, 151, 154, 156, 249. Montmorency (église), 159.
Médiateur, 114, 143, 152. Monumens de la Vie privée des Douze
Médiumnité, 20. Cesars, 28.
MEHUN (Jean de), 96. Monumenta Cryptarum Vaticani, 72.
Mélancolie, 16. Mort d'Agrippine (la), 232.
MELCHIOR D'HERMANNSTADT, Mouelle substantifique, 76.
174, 189. Moulin de la Galette, 100.
Melle, 29. Musaeum Hermeticum, 77, 222,
Mémoire, 254. 224, 257
MENARD (Louis), 198. Mutus Liber, 40, 43, 123, 127,
Menstrue, 152. 225.
Menstrue universel, 108. Mystère des Cathédrales (le), 84,
Mer, 241. 148, 166.
@

270 INDEX ANALYTIQUE
Mystères d'Isis, 66. Office de l'Ane, 99.
Mythologie, 198. Office de l'Etoile, 98.
Oie, 82, 142.
Naissances latentes, 53. OLIVER (Pierre), 21.
NASIER, 213. Olivier, 74, 84, 97.
Nativité, 174, 204. Oméga, 44.
Nature, 165, 222. Ondes, 15, 18, 37, 66.
Navigation, 158. Opium du peuple, 13.
Navire Argo, 158. Or, 183.
NAXAGORAS, 54. Or céleste, 183.
Naz, 214. Or christique, 183.
Néoplasme, 19. Or des sages, 240.
NÉPHÉLÉ, 140, 142. Origine des Dieux Philosophiques,
NEPTUNE, 10, 76, 145. 25.
NERVAL (Gérard de), 16. Origines de l'Alchimie (les), 245.
Nez, 213. Or immûr, 254.
« Nigrum nigrius nigro », 35, 53, Or mâle, 240.
66, 251. Or naissant, 93.
Noces chymiques (les), 208. Or potable, 239, 254.
Noir, 148. Or y vit (L'), 184.
Noirceur, 34. Ouroboros, 102, 246.
Nombre de la Bête, 13.
Nombre sept, 199. Paix des rides, 36.
Nombres (livre des), 74. Palais Jacques Coeur, 141, 186.
Nostoc, 184. Palais Jacques Coeur (chapelle),
NOSTRADAMUS, 101. 186, 188.
Notre-Dame de Paris, 148. Palmier, 80, 159.
NOURRY (Emile), 41, 55. PALOMBARA (Maximilien), 249.
Nouveau Testament, 198. Paon, 25.
Nouvelle Assemblée des Philosophes Pâques, 190.
Chymiques, 39. Parabole, 76, 90.
Novum Lumen Chymicum, 77, 177. Paraboles de Salomon, 197.
Nymphe, 151, 204, 255. PARACELSE, 117, 157, 237.
Parole délaissée (la), 47, 112, 226.
O, 38, 40, 44. PASCAL (Blaise), 216.
Oblation de la terre, 182. Passion, 130, 170, 174.
Oblation du mercure, 182. Pâtes, 36.
Occulta Philosophia (de), 117. Patience, 55.
Odeur des sépulcres, 35. Patient, 114.
Odeur suave, 47. Pâtis, 36.
Oeuf des sages, 38. PAUVERT (Jean-Jacques), 9,
Oeuf philosophal, 25, 192, 251. 26, 234.
Oeuvre (deuxième), 182. Peau d'Ane, 95, 98.
Oeuvre (premier), 63, 152, 182, Pédant joué (le), 232.
226. PEETERS (Paul), 177.
Offertoire, 182. Peigne de Jacques, 46.
@

INDEX ANALYTIQUE 271
PÉNÉLOPE, 107. Pomme, 145, 229.
Pentacle, 107. Pontife, 204.
Pentagramme, 110. Porte-Saint-Martin (théâtre),
Pentecôte, 178. 212.
Père Eternel, 153. POSÉIDON, 169.
PERNETY (dom), 158, 213, 254. Poudre de projection, 239.
PERRAULT (Charles), 67, 96, 100. Prairie, 225.
Petit-Homme-Ducat, 101. « Précipitation est du diable »,
Petit Monde, 152. 253.
Phasis, 149. Première matière, 60.
PHÉBUS, 91, 97. Prière, 225.
Phénix des philosophes, 230. Principes, 97, 255.
PHILALETHE (Eyrenée), 47, 84 Printemps, 37.
89, 97, 113, 125, 132, 142, Prisme philosophal, 148, 251.
182, 193, 237, 242. PROMÉTHÉE, 245.
PHILIPPE LE BON, 159. Protévangile de Jacques, 113.
Philosophe par le feu, 22, 229. PTOLÉMÉE (Claude), 116, 201,
Philosophes Inconnus, 111. 231.
Philosophie naturelle, 228. Puits à roue, 101.
Philosophie naturelle (trois traités Puits de l'Etoile, 114.
de), 48, 80, 111. Puits des Mages, 114.
Phonographe, 246. Pur du pur, 48.
Photographie, 198, 247. Purgation, 109.
PHRIXOS, 142, 147, 154. Purification, 45, 101.
Phylactère, 46. Putréfaction, 34.
PICCOLPASSI (Cyprian), 229. Puzzle, 168.
Pierre, 123, 149, 174, 250. PYRGOPOLYNICE, 174.
Pierre de l'angle, 178, 190. Pyrotechnie, 13.
Pierre des philosophes, 111. Pyrotechnie de Starkey (la), 237.
PIERRE DU COIGNET, 149, 150. Quintessence, 107.
Pierre philosophale, 43, 95, 115.
145, 149, 155, 174, 180, 185,
224, 250. RABELAIS (François), 76, 213,
Pierre sacrée, 178. 235, 240.
Pierre végétale, 226. Radar, 14.
Pilote, 121 . Radioactivité, 245.
Pilote de l'Onde vive (le), 241. Raison, 91, 165.
Plagiaires, 233. Rayons ultra-violets, 44.
Planètes, 201. Rebis, 143, 147, 183, 191, 218.
Plomb, 54, 105, 240. Rébus, 218.
Plomb des philosophes, 109. Réceptacle de nature, 184.
PLUTARQUE, 91. Recherche de l'Absolu (la), 205.
PLUTON, 10. Recommencement du Monde,
Poisson, 93, 141, 201. 125.
POISSON (Albert), 55. Recueil des plus curieux et rares
Poitiers, 73. secrets, 157.
@

272 INDEX ANALYTIQUE
Réduction, 54, 109. Saint-Jacques-de-Compostelle,
Régimes, 125, 201. 80.
Relativité, 24. SAINT JACQUES LE MAJEUR, 154.
Remonstrances de Nature à l'Alchy- SAINT JEAN, 130, 133.
miste errant, 165. SAINT JÉROME, 175.
Rémore, 52, 94, 183, 255. Saint-Louis (île), 60.
Rénovation spirituelle, 178. SAINT PAUL, 65, 141, 179, 192.
Résurrection, 174. SAINT PIERRE, 122, 129, 149.
Réveillon, 84. SAINT THOMAS D'AQUIN, 165.
Rêveurs, 255. Saint-Thomas-d'Aquin
Revue des Deux-Mondes (la), 205. (chapelle), 164.
Richesse, 147. Saint-sauveur (paroisse), 220.
« Rien de nouveau sous le so- Saison en Enfer (une), 21.
leil», 163. Salamandre, 123, 155, 255.
RIMBAUD (Arthur), 20, 24, 26, SALMON (Guillaume), 38.
29, 33, 37, 44, 52. Samedi saint, 189.
Rituel templier, 151. Sang et eau, 182.
Robes (trois), 99, 101. Santé, 147.
ROBIDA, 234. SATURNE, 54, 105, 108, 111,
Rocher, 176, 229. 117.
RODOLPHE II, 33. SAUVAL (Henri), 61, 68, 73.
Roi boit (le), 91. Sauveur, 159.
Rois Mages, 204. SAYEUX (Jean), 234.
Roman de la Rose (le), 165. Scapulaire, 217.
Rosarium Philosophorum, 9, 31. Sceau, 117.
Rose-Croix, 208, 235, 250. Sceau de Salomon, 223.
Rose de Jéricho, 84. Sceau des Templiers, 152.
Rosée, 41, 235. Sceau d'Hermès, 112.
Rosée cuite, 235. Scel, 107, 113, 143, 185.
ROSENKREUTZ ( Christian), 208. SCHELER, 207.
Rosier, 81. SCHONGAUER (Martin), 49.
ROSTAND (Edmond), 211. Scrutinium Chymicum, 138.
Rotation cyclique, 84. Second Eden (le), 181.
Rouge, 148. Secret, 124, 191.
Secret Livre (le), 35, 111, 150.
SAINT ANDRÉ, 159. Séducteurs, 131.
SAINT CHRYSOSTOME, 113. Seigneur de la Fève, 91.
SAINTE-BEUVE, 205. Seigneur Phébus, 91.
Sainte-Chapelle, 129. Sel, 177.
SAINTE MADELEINE, 153. Sel ammoniac, 143.
SAINTE MARTHE, 154. Sel de Christ, 148, 251.
Saint-Esprit, 189, 208. Sel des sages, 112.
Saint-Eustache (église), 222. Sel harmoniac, 143.
Saint-Germain-en-Laye Sel (traité du), 37.
(musée), 67. Semaine des semaines, 198.
SAINT IGNACE, 92. Semence métallique, 155.
@

INDEX ANALYTIQUE 273
SENDIVOGIUS, 36, 203. Sperme minéral, 50.
SENIOR ZADITH, 78. Spiritus Mundi, 185.
Sens allégorique, 167. STARKEY (Georges), 237.
Sens anagogique, 167. Strideurs étranges, 43.
Sens littéral, 167. STUART DE CHEVALIER
Séparation, 66, 145. (Sabine), 159, 192.
Sephiroth, 207. Sublimations, 114, 142, 157,
Sept Nuances de l'Oeuvre (les), 182.
122, 124. Subtilitate (de), 239.
Serpent, 231. Subtilité et subtiles inventions
Serpent qui a dévoré sa queue, (de la), 238.
102, 246. Sujet des sages, 95, 140.
SETHON (Alexandre), 37, 76. Sulfure de plomb, 110.
S.F.I.0., 163. Sully-sur-Loire, 60.
Signe de l'Oeuvre, 66. Sulphure altero Naturae (tractatus
Signes, 131. de), 202.
Similitude, 90, 241. SWIFT (Jonathan), 14.
Sire, 218. Symbola aurea mensae duodecim
Sirène, 254. nationum, 144, 174.
SOEMOND LE SAVANT, 83.
Soif de l'or, 89. Tableau initiatique, 21.
Soleil, 78, 111, 177. Table d'Emeraude d'Hermès, 59,
Soleil caché sous l'étoile, 147. 97, 126, 139, 145, 170.
Soleil minéral, 93. Table mystique, 176.
Soleil philosophique, 184, 218. Table royale, 176.
SOLIDONIUS, 63. Tabula chymica, 78.
Solution, 157. Talisman, 107, 117.
Solve et Coagula, 45, 115. Tan, 81.
Sommeil, 255. Tarasque, 153.
Songe-Verd (le), 226. Tarot, 141.
Sonnet Voyelles, 21, 27, Taureau, 117.
31, 36. TAUTE, 29.
Sons, 42. Teintures, 36.
Soucoupes volantes, 14. Télévision, 13.
Souffle divin, 111, 212. Temps-Matière, 24.
Soufre, 65, 93, 97, 112, 157, Ténèbres cimmériennes, 251.
191. Terre (signe de la), 60.
Soufre igné, 50. Terre adamique, 64, 72.
Soufre secret, 84. Terre feuillée, 94.
Soulphre (traité du), 37. Terre noire, 169.
Source de jouvence, 257. Terre nouvelle, 133.
Source du soleil, 79. Terre rouge, 140.
Source hermétique, 66. Tête de l'angle, 149.
SPACHER (Michael), 67, 170. Tête morte, 21, 53.
Spagyrie, 12, 245. Texte d'Alchimie (le), 226, 236.
Speculum Veritatis, 109, 146. Theatrum Chemicum, 30, 175, 189.
@

274 INDEX ANALYTIQUE
Théophanie, 98, 146. Vaisseau des Argonautes, 152.
THÉSÉE, 151, 168. Vaisseau de verre, 65.
TH0MAS (A.), 127. Vaisseau ouvert, 252.
TINTORET (le), 118. Vaisseau secret, 48, 154.
Toison de Gédéon, 49, 175. Vandalisme, 166.
Toison d or, 137, 145, 155, Variole, 19.
228,249. Vase, 38.
Toison d'Or (insigne), 159. Vase de cristal, 248.
Toison d'Or (ordre), 159. Vase de l'esprit, 64.
TOLLIUS (Jacobus), 211. Vase de nature, 64, 248.
Toucher (le), 49. Vase honorable, 64.
Tour, 248. Vase salée et gluante, 72.
Tourbe francaise ou Code de Veille utile, 167.
Verité (la), 188. VEILLUTIL, 166.
Tout en est bon, 61, 68. VÉNUS, 37, 66, 141.
« Tout est dans tout », 245. Vénus des sages, 184.
TOUZAY, 127. Verbe, 22, 129, 204.
Toyson d'Or ou la Fleur des Verbum demissum, 240.
Thresors (la), 81, 137, 157. Verge, 176.
Tradition, 12, 221. Verge d'Aaron, 74.
Traicté du Feu et du Sel, 54. VERLAINE, 28.
Transmutation, 185. Verre, 38.
Transmutation des métaux, Verre philosophique, 65.
Transsubstantiation, 185. Vert, 37, 183, 225.
Travail des femmes, 193. Vessie de poisson, 74.
Tres-Precieux Don de Dieu (le), Vibrations, 23.
180, 251. Vide, 231, 238.
Trident, 169. Vieillard, 226, 240.
Trilogie scientifique, 200. Vierge, 146.
Triomphe Hermétique (le), 94. Vierge des sages, 63, 105.
Tripus aureus, 51. VIERGE MARIE, 48, 63, 74, 80,
Trirègne, 200. 154, 159, 177.
TRISMOSIN (Salomon), 81, VIGENERE (Blaise de), 54.
157. Villach, 117.
TRISTAN L'HERMITE, 238. Vin eucharistique, 64.
Trompette d'or, 208. Violet, 44, 201.
Tronc, 154. Violette, 157.
Tuberculose, 18. Vitrail initiatique, 166.
Vitriol philosophique, 152,
U, 35, 37, 38. 248, 250.
Ubiquité, 250. Vitryol, 184.
« Un le Tout », 102, 246. Voeu de silence, 142.
Urine, 109. Voie brève, 158.
Urne d'or, 49. Voie humide, 43, 67, 158.
Voie longue, 124, 253.
Vaccin, 20. Voie royale, 220, 256.
@

INDEX ANALYTIQUE 275
Voie sèche, 43, 67, 124, 158, WETTERMARK (Arne), 100.
253. WIRTH (Oswald), 127.
Volatil, 108.
VOLTAIRE, 159. YGÉ (Claude d'), 39.
VORAGINE (Jacques de), 153.
Vrai scientifique (le), 228. ZEUS, 147.
VULCAIN, 141, 154. Zodiaque, 204.
Zutisme, 247.


@
@



TABLES
@
@

TABLE DES HORS-TEXTE

INTRODUCTION
I. L'Alchimie (frontispice de l'Escalier des Sages). . 10
II. Ainsi le mal a fait naître en tout l'inouï malheur
(Typus Mundi. Antverpiae, A.M.D.G., 2e gravure) . . 14
III. Par ceux-ci le Monde est renversé (Typus Mundi,
3e gravure) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
IV. Le double lavage, aqueux et igné (peinture
symbolique du XVIIe siècle) . . . . . . . . . . . . 24
V. Le coït du Grand Oeuvre (Rosarium Philosophorum,
editio princeps) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
VI. La légende d'Atalante (titre illustré Atalantae
fugientis). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
VII. Sonnet Voyelles (minute autographe) . . . . . . . . 32
VIII. Symboles du Sujet et du combat des deux
Natures (Gobineau de Montluisant) . . . . . . . . . 40
IX. L'humidité de la voie longue (Mangetis Mutus
Liber). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
X. La sécheresse de la voie courte (Muti Libri editio
prima) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
XI. L'E soumis aux flammes élémentaires (Hôtel
Lallemant, Bourges) . . . . . . . . . . . . . . . . 50
XII. La Dame à la Licorne et mon seul désir (musée
de Cluny à Paris) . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
XIII. Le retour physiologique au Paradis terrestre
(Rosarium Philosophorum in Arte aurifera) . . . . . 64

LA FEMME SANS TETE

XIV. La vierge adolescente mise à nu (manuscrit du
philosophe Solidonius) . . . . . . . . . . . . . . . 72
XV. L'AZOT ou Vitriol et les vertus de l'astronomie
inférieure (Cabala, 1615, planche I). . . . . . . . 74

L'ARBRE ALCHIMIQUE

XVI. La gravida philosophique (manuscrit d'Abraham
Juif) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
XVII. L'arbre des métaux planétaires (La Gloire du
Monde ou Table du Paradis, frontispice) . . . . . . 82
@

280 TABLE DES HORS-TEXTE

XVIII. Le corbeau et les colombes sur le chêne (La
Toyson d'Or de Salomon Trismosin, 5e figure). . . . 86

LE SYMBOLISME ALCHIMIQUE DE LA GALETTE DES ROIS

XIX. La Vénus des sages (Henri de Linthaut. L'Aurore,
manuscrit). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
XX. Le Sujet d'aspect repoussant et néanmoins véritable
minière de notre or (amortissement de
façade, à Goslar, Hanovre) . . . . . . . . . . . . . 94

LE TALISMAN DE MARLY-LE-ROI

XXI. Le céleste harmoniac en tout point identique à
celui que dispense notre vierge terrestre (Bibliotheca
Vaticana, manuscrit latin 7286) . . . . . . . . . . 106
XXII. La conjonction alchimico-astrologique des deux
grands luminaires, au sein de l'onde vive (Scrutinii
emblema XXXIV). . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
XXIII. Théophraste Bombast ou plutôt Paracelse, apôtre
de la médecine sacerdotale. . . . . . . . . . . . . 114

LE FEU PURIFICATEUR ET SON MESSAGER APOCALYPTIQUE

XXIV. Synopsis de l'élaboration philosophale, en images
symboliques (Les Sept Nuances de l'Oeuvre). . . . 118
XXV. Le jour et la nuit; ce qui est en haut est comme
ce qui est en bas (planche IV, in Janitore Pansopho).
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128

LA TOISON D'OR

XXVI. Le vent, c'est-à-dire l'air, est le véhicule du feu
qui anime l'enfant chimique (emblème I, in
Scrutinio chymico). . . . . . . . . . . . . . . . 136
XXVII. Le mariage canonique et indissoluble dans
l'absolue identité des deux natures (Michaelis
Maieri Symbola aurea) . . . . . . . . . . . . . . 138
XXVIII. Conjonction des Natures, par la Séparation des Ténèbres
-- Coniunctio Naturarum, per separationem
Tenebrarum (Miroir de la Vérité, ms. de la Vaticane)
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
XXIX. Le Dragon a été vaincu, sans qu'intervint le
Chevalier bardé de fer (rétable gothique de la
fin du XVe siècle). . . . . . . . . . . . . . . . . . 144
@

TABLE DES HORS-TEXTE 281

XXX. Mars a changé sa tête pour le caput tout noir de
la femme blanche qu'il a tuée (La Toyson d'Or,
10e figure) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
XXXI. L'Adepte a subjugué, par l'épée, le monstre
Cerbère, s'ouvrant alors l'accès aux forges centrales
de la terre (Discours Philosophique de Sabine
Stuart) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154

LES TROIS FLECHES DE LA RÉDEMPTION

XXXII. La triple purification du premier oeuvre ou les
trois pointes de la Crucifixion (vitre polychrome
de l'église Saint-Thomas-d'Aquin) . . . . . . . . . 158
XXXIII. Ecussons de l'Agneau de David (L'Harmonie
chymique de David Lagneau médecin). . . . . . . . 168
XXXIV. Le viridarium ou hortus conclusus et l'esprit
igné du saint vinage dans la multiplication
(Cabala, 4e planche). . . . . . . . . . . . . . . 176

L'OEUVRE ALCHIMIQUE ET LA SAINTE MESSE

XXXV. Le sein généreux dont la Vierge offre le mamelon
à l'avide succion des amoureux de science (Symbola
aurea auctore Michaele Maiero). . . . . . . . . . 176
XXXVI. La conjonction des quatre éléments ou l'union
du Roi et de la Reine, de laquelle naîtra le
Phénix (Cabala, 3e planche) . . . . . . . . . . . 178
XXXVII. La dissolution, par la putréfaction, fournit la
preuve alchimique que la mort est, au vrai, une
nouvelle naissance (Georges Aurach. Le Don de
Dieu, figure IV). . . . . . . . . . . . . . . . . 182
XXXVIII. Le cierge dans l'eau; allégorie érotico-religieuse
de l'union du couple philosophal (Palais
Jacques Coeur). . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186
XXXIX. L'ultime coction est terminée, l'oeuf de nature
éclos a livré son fruit interne, c'est-à-dire la
gemme très précieuse (Palais Jacques Coeur) . . . . 190
XL. Indispensable à l'intérieur du Grand Oeuvre, il |
est impossible que la femme soit exclue de la
réalisation (Palais Jacques Coeur). . . . . . . . . 192

L'ÉSOTÉRISME DU VERBE

XLI. La Semaine des semaines -- Hebdomas hebdomadum
(verrière, église de la Madeleine à Troyes) . . . . 202
@

282 TABLE DES HORS-TEXTE
XLII. L'exaltation montrant le prépondérant pouvoir
du fluide cosmique (Cabala, 2e planche) . . . . . 206

DE CYRANO BERGERAC, PHILOSOPHE HERMÉTIQUE

XLIII. Portrait du savant auteur des Estats de la Lune et
du Soleil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210
XLIV. Le soleil, la lune, les quatre éléments, le phénix
et le pélican nourricier (cartouches illustrant le
titre du Musaeum Hermeticum). . . . . . . . . . . 214
XLV. L'arbre puisant sa vigueur et sa fécondité dans
la roche stérile ou chère terre (L'Art du Potier,
figure 104) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 224
XLVI. Deux pages autographes de Cyrano, grivoises et
relatives au serpent (manuscrit de la Bibliothèque
nationale). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232
XLVII. Action de la lune sur les océans et sur l'air qui
les recouvre (Le Pilote de l'Onde vive) . . . . . 234
XLVIII. La lumière s'installe peu à peu au sein de la
masse obscure et liquéfiée (Donum Dei, figure V). 238
XLIX. Les métaux chantent, afin que la Vérité sorte du
puits (Musaeum Hermeticum, frontispice) . . . . . 248
L. Blason du Grand Oeuvre par voie sèche . . . . . . 256
@

TABLE DES MATIERES




Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
La Femme sans Tête . . . . . . . . . . . . . . . . 59
L'Arbre alchimique . . . . . . . . . . . . . . . . 71
Le Symbolisme alchimique de la Galette des Rois. . 89
Le Talisman de Marly-le-Roi. . . . . . . . . . . . 105
Le Feu purificateur et son Messager apocalyptique. 121
La Toison d'Or . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
Les Trois Flèches de la Rédemption . . . . . . . . 163
L'Oeuvre alchimique et la Sainte Messe . . . . . . 173
L'Esotérisme du Verbe. . . . . . . . . . . . . . . 197
De Cyrano Bergerac, philosophe hermétique. . . . . 211
Index analytique . . . . . . . . . . . . . . . . . 261
Table des hors-texte . . . . . . . . . . . . . . . 279
@
@




ACHEVÉ D'IMPRIMER LE 10 JANVIER 1964 SUR LES PRESSES DE L'IMPRIMERIE CORBAZ S.A., MONTREUX POUR LE COMPTE DE JEAN-JACQUES PAUVERT, ÉDITEUR.




N° d'éditeur: 363 Dépôt légal: 1er trimestre 1964
+@


pict

@
@

Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.