Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.

@

Page

Réfer. : 0019 .
Auteur : Anonyme.
Titre : le Flambeau de la Philosophie Naturelle.
S/titre : et des effects d'icelle sous l'explication...

Editeur : ARMA-ARTIS. La Bégude de Mazenc.
Date éd. : 1979 .
@

**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****



le FLAMBEAU de la Philosophie Naturelle
+@
@


pict

PROLEGOMENES

« Ne demande donc pas la foi pour pouvoir prier ensuite. Prie d'abord, et la foi inondera ton âme » GRILLOT DE GIVRY
COMMENT ne pas prendre la plume avec une certaine hésitation
lorsque nous savons que les
maîtres eux-mêmes ne l'ont prise qu'après
mûres réflexions?
Il y a quelques lustres, Claude d'Ygé
parlait déjà de la faune des écrivains
« symbolico-hermétistes ». Il accusait
ces modernes occultistes d'être de dangereux
semeurs d'illusions, propagateurs
d'erreurs et de fausse doctrine.
Son mérite fut bien celui d'être un
homme sincère qui ne craignit point de
dénoncer, - en son temps -, les prémices

@

II

d'une utilisation frauduleuse de la saine
doctrine.

Eugène Canseliet dont le nom propre
pourrait être substitué par la courte
dépendante « Quand Sel y est » nous
rappelle, sous forme d'anodine affirmation,
la présence nécessaire et indispensable
de ce sel de terre dénommé par
l'adepte Fulcanelli sous le vocable de
dissolvant universel du microcosme alchimique.

L'importance de ce sel, premier mercure,
fut également rappelée par un autre
philosophe, Sancelrien Tourangeau
dont le nom particulier peut se comprendre
phonétiquement par l'expression
« Sans Sel rien ». Il ne manqua pas
d'ailleurs d'en confirmer la primauté en
ornant la page de titre de son traité
« Clef du Grand Oeuvre » par la formule
latine: In Sale Omnia, Sine Sale Nihil.
Terminons cette légère digression en
rappelant la raison même de ce sel dont
le Xhrist, par son apôtre Marc, nous
dévoile la mission purificatrice et salvatrice

@

III
« Tous en effet doivent (être?) salés par le
feu ». Dans une récente étude, disions-
nous, Monsieur Canseliet relève le
grave problème de la vulgarisation
outrancière par une autre affirmation
d'une implacable logique. « En alchimie
aucun auteur ne fait oeuvre plus dommageable,
que celui-là qui disserte
d'opérations dont il n'effectua jamais la
plus élémentaire ». (Alchimie expliquée
sur ses textes classiques).

Voilà de quoi ramener à quelques prudences
nos modernes « spécialistes ».
Rappelons brièvement, par crainte de
devenir ennuyeux au candide lecteur
qu'il est nécessaire de livrer les textes
d'alchimie dans leur simplicité originelle,
nous entendons par là sans fioritures
maladroites ou dangereuses. S'il
est bon que des études sérieuses soient
offertes aux amateurs de science, gardons
seulement l'homme honnête qui
sait soumettre la spéculative démarche
intellectuelle au creuset de l'expérience.
Comment le reconnaître? et bien, simplement
par le fait qu'il n'étendra guère

@

IV

son effort livresque au-delà de la doctrine
alchimique.

N'oublions pas que la main est la médiatrice
qui relie l'esprit à la matière.
Pour le reste, appuyons nos efforts à la
compréhension des textes classiques.
Qu'est-ce que la tradition sinon la
conservation et la transmission des
valeurs essentielles de l'humanité?
L'Alchimie, une de ses branches maîtresses,
n'a pu résister à l'action dissolvante
du temps, que par la répétition
d'un enseignement ayant et conservant
la même valeur initiatique au travers
des époques, du langage, des modes et
même des civilisations. Cette tradition
devait s'appuyer sur les formes les
moins mutables de l'esprit humain,
aussi est-il fatal de la retrouver au
travers des diverses religions - gardiennes
du sanctuaire - dont elle constitue
le fondement.

La religion accorde le fini à l'infini,
comment n'aurait-elle pu ne pas accueillir
en son sein l'alchimie qui, harmonisant

**** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.
**** A T T E N T I O N ****



DEJA PARUS

N. FLAMEL, le grand Eclaircissement de
la Pierre Philosophale.
CROSSET de la HAUMERIE, les secrets
les plus cachés de la Philosophie des
Anciens.
J. A. AUGUREL, les trois livres de
la Chrysopée
L'Astronomie inférieure des 7 métaux
( anonyme )
ETTEILA, les 7 nuances de l'Oeuvre
Philosophique.
G. AURACH, le Jardin des Richesses.
B. COENDERS VAN HELPEN,
l'Escalier des Sages.
VULSON de la COLOMBIERE,
la Science Héroïque.
F. GEORGES, l'Harmonie du Monde.
COLLESSON, l'Idée parfaite de la
Philosophie Hermétique.
La Révélation de la Parole Sacrée.


@
@
@


Achevé d'imprimer en janvier 1979 sur les presses de AWAC Bretagne 35100 Rennes

Dépôt légal: 1er trimestre 1979
@



Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.